Distillerie Saconnex d’Arve – Absintissimo

René Wanner est né à Couvet, au Val-de-Travers où il a grandi, (entouré de distillateurs clandestins), il a fait ressusciter l’absinthe (avec l’aimable collaboration de la RFA) en 2006 à Genève, qui était (à la belle époque) le 2ème le plus grand producteur d’absinthes avant l’interdiction, puisqu’on y distillait le ¼ de la production nationale (500’000 litres en 1905). Les recettes produites tant à Genève qu’à Couvet/NE sont des Absinthes d’Origine Clandestine. Il sait jongler avec le goût, la couleur et la matière première (alcool pur, alcool de vin, vodka, gin et les plantes cultivées). Les clandestins du Val-de-Travers lui ont appris les rudiments de la distillation et les cours de distillateurs de Changins ont donné un « PLUS » indéniable à la qualité et à la finesse de ses produits.

La passion qui l’habite démontre son plaisir de produire de Nobles Distillats primés sur le plan national et international. Il a notamment remporté le concours national des produits du Terroir avec deux absinthes obtenant chacune 20 sur 20 avant d’être désigné « meilleur producteur » de 2013 à 2016. A DistiSuisse, il a été primé de nombreuses fois avec plusieurs produits. Il a remporté le « World Spirit Award » et les « Absinthiades » de Pontarlier/F. Un palmarès de quatre-vingt-cinq médailles en sept ans.

« La distillation est un art… l’art prend du temps et … le temps passe vite ! »

   De bleu ! de bleue ! (50% vol.)

Distillée artisanalement au Val-de-Travers et teintée naturellement à Genève, cette bleue est le parfait trait d’union entre les deux seuls cantons qui ont dit «NON» à sa prohibition.   

   BloodyFairy (37% vol.)

L’absinthe des vampires ne se consomme pas à 37° mais plutôt avec de l’eau bien fraiche jusqu’à l’obtention d’une «PINK LADY», mais cette lady ne vous rendra pas gaga !!! Teintée naturellement.

   Fée barrique (53% vol.)

Trois ans de patience en fût de chêne ont transmis des arômes vanille, caramel, miel et bien d’autres que l’amateur de barrique va apprécier. A consommer pur comme digestif avec l’ajout que de quelques gouttes d’eau, pour ouvrir ses saveurs. Ne doit pas «louchir».

 Hot Shot (50% vol.)

De puissants piments cultivés dans les jardins familiaux de Genève viennent relever cette absinthe qui sort des sentiers battus.